voyage en asie

Bienvenue sur mon blog

 

L ‘ Inde…

Eh bien les amis…c est pas commode ici.C est d ailleurs pour cela que le blog n a pas ete mis a jour depuis plus d un mois, car le matos est souvent rudimentaire, et les connexions aleatoires.

Nous avons donc atterit le 3 fevrier a Delhi ,de nuit je precise.., car on nous avait tellement prepare a l arrivee a l aeroport, que finalement c etait cool, surtout qu on a rencontre une francaise a l arrivee,qui voyageait avec son petit garcon,et qui connaissait bien.J oublie de dire que le jour du depart de Bangkok, un delicieux kebab m a valu 3 jours de gros problemes digestifs, formidable entree en matiere.

Quand on arrive vers 23h30 dans Paharganj, quartier populaire, bon marche, et tres vivant, on se dit que tout le monde en fait une montagne et que ca a l air d etre de le rigolade.OK, ca ne sent pas la rose, la route n est pas tres praticable, et la vache en bas de l hotel n a pas l air en forme, mais apres tout si c est comme ca…

Et puis le lendemain on se reveille et on sort dans la meme rue qui paraissait si calme.Et la, on comprend tres vite qu on a jamais ete (en tout cas pour ma part) aussi loin de tout ce qui peu vous rassurer.Il faut marcher la ou on peut, evitant les motos,les velos,les motos taxis,les velos taxis,les vaches,les chien,les flaques louches,les bouzes,les tas d ordures, et essayer de respirer malgre les pots d echappements qui vous soufflent dans les trous de nez, et les groupes electrogenes qui prennent le relais pendant les coupures de courant, et qui en rajoute un couche.En plus de tout cela il ne faut pas oublier les klaxons incessants et bien trop forts,les commercants qui gueulent, et les mecs qui vous suivent sur 200m pour vous vendre quelque chose…

Je me l etais imagine des tas de fois, je me disais qu apres la Chine j etait prepare a tout ou presque, eh bien les amis je vous dirai que rien ne peut vous preparer a ca !

En revanche, apres une bonne semaine ,on commence a trouver ca magique , et a se poser tellement de questions sans reponses…je pense qu on se plait a se sentir totalement depasse par tout ce qui se passe, et on sourit face a un si gros bordel qui semble fonctionner parfaitement.

Je tiens a preciser que mes propos n engagent que moi, et que je ne veux decourager personne, bien au contraire.

la suite tres bientot

Dans : Non classé
Par etienne
Le 7 mars, 2007
A 12:44
Commentaires : 0
 
 

Sawadikhap

(bonjour en thai)

Je profite de notre dernier jour en Thailande et de l attente du minibus pour l aeroport pour vous raconter les trois semaines que l on vient d y passer.

La premiere ville que nous avons squatte etait Chiangmai, au nord,car nous y retrouvions des amis francais plus ou moins installes la bas que nous avions rencontre au Laos,et qui nous en avait dis le plus grand bien.En effet la ville est tres agreable,peu touristique finalement pour la Thailande, et l auberge ou on les a rejoind formidable.Comme on se sentait bien on y a passe une semaine,profitant du calme,du confort,de la chaleur,et de l ambiance generale.Nous avons eu la chance de manger plusieur fois des vrais plats thai cuisine par la femme (thai) d un francais installe a Chiangmai,car la grande terrasse sur le toit comportait une cuisine suffisement grande pour faire a manger pour une dizaine de personne.

Peu d activite cependant, par choix,et par flemme,on l avoue bien volontiers,il fallait se remettre du Laos peut etre, mais on a vecu tranquille toute la semaine.On avait decide de prendre le bus pour Sukothai, a 5h de la,mais a la gare,la seule personne qui vendait des tickets pour cette ville nous a annonce un prix bien trop cher non negociable, et nous a temoigne une telle antipathie, que nous avons files sur Bangkok.

On nous avait beaucoup parle de la fameuse Kaosan road,qui est la rue touristique de Bankok,mais on ne peut pas se l imaginer tant qu on ne l a pas vue.Des centaines de voyageurs,de toutes les nationalites,se balladant,se faisant coiffer,negociant,buvant,criant,achetant leurs fausses cartes de presse,sur le concours de decibels des bars,pourrissent une rue qui devait etre tres agreable il y a quelques annees et qui est devenue un regroupement de jeunes qui sont content de voir des etablissements afficher : ici alcool fort pas cher,nous ne regardons pas votre carte d identite…(texto).Sans faire de generalite les 3 quart sont la pour profiter de la debandade et l autre quart ,assis sur le trottoir,ou passant a travers la masse, admire le spectacle comme un show televise.On s y sent agresse tout de suite,et des qu on s y est habitue,on s ennuie.

Nous n avions pas l intention de rester a Bangkok de toute facon,ce n etait qu une transition pour descendre a Kohchang,une ile du golfe, apparement superbe..Nous voila parti pour le paradis, qui s est revele etre bien plus touristique que prevue,et surtout bien plus grande..mais bon.La plage m a quand meme impressionne,moi qui ne suis pas des iles,mais Claire a ete un peu decue,ca se comprend.Une semaine a profite du soleil,de la mer qui en passant est la plus chaude que ma peau aie jamais goutee,des bar sympa,des fruit shakes,des barbecue de fruits de mer et de poissons.Pas grand chose de plus a dire,apres tout vous savez tous ce que c est la plage,c est juste que celles la sont tres belles et qu il y a sable blanc,cocotiers,et eau claire…

Un petit passage sur Bankok au retour pour nous occuper des paperasses car nous partons pour notre derniere destination, L Inde.Et pendant que les formalites se font nous partons nous reposer a l ouest du pays a Kanchanaburi,a l abri de Bangkok,pendant 3 jours.Plutot sympa et reposant effectivement,dans une auberge tres confortable (ca change des cages de Kaosan) au bord de la riviere Kwai, et pas tres loin du pont du meme nom.Tour en velo,farniente et derniere journee a faire le tour des activite en minibus,comme des gros touristes,mais apres tout c est la premiere fois depuis qu on est parti,alors…

Ballde sur elephant,descente de la riviere sur radeaux en bambou,chuttes d eau,grotte de je sais pas quoi,train de la mort,et pont de la riviere Kwai.Journee bien remplie pas tres rentable finalement mais la compagnie d un couple de canadiens fait qu on se marre bien.

Retour a Bangkok pour session shopping et envoi de colis,et maintenant (13h) on attent 15h notre minibus qui nous enmene a l aeroport.On decolle a 18h pour Dehli, avec un visa de 6 mois a entree multiples, et un billet open sur 1 an Bombay Paris.

Il parait que l arrivee a Dehli,on s en souvient toute sa vie,je vous dirai.

Prenez tous bien soin de vous, on vous embrasse.

Claire et Etienne

la plage....

les chutte avec poissons curieux,et singes

Dans : Non classé
Par etienne
Le 21 février, 2007
A 13:29
Commentaires : 0
 
 

Bonne annee

Tous mes voeux un peu pour cette nouvelle annee 2007 !

Nous avons donc quittes la Chine le vendredi 29 decembre avec quelques sous en poches, a travers un poste frontiere ressemblant a une picnic party, le personnel s eclipsant de temps en temps pour boire un coup avec leurs potes et manger une brochette…

Les tampons de visa verifies nous voila partis pour LouangNamtha, la premiere ville au nord du Laos, pas prevu mais seule accessible avec notre budjet.Et c est parti pour 2 heures de tape cul a l arriere d un camion contenant 10 pers, au moins 3 de trop,et pour decouvrir les paysages qui s offrent a nous.La nature, les petites maisons en bois sur piloti, les plans d eau, les chiens,chats et poule qui courrent partout pendant que les porc se gavent…vraiment sympa et depaysant.

Il est environ 16h30 quand nous arrivons sans encombres a la ville prevue, mais on se rend vite compte que le chef lieu de la province ou nous sommes ne comporte que 2 ou 3 rues goudronnees,le reste en terre battue, et que la banque ferme a 15h30 et qu elle n est pas ouverte le week end,ni le 1er janvier.Avec 3 ou 4 euros en poche, on emprunte de l argent a un couple de francais pour survivre et dormir a l abri.Le budjet est donc serre.Si vous voyagez au Laos,prevoyez les biffetons !

Nous sommes restes 4 jours dans cette ville, velo,ballade,far niente(premiere activite au Laos),mais le manque de sous ne nous a pas mis a l aise…Ensuite,apres avoir regle nos dettes , nous decidons sur les conseils de voyageurs de decsendre jusqu a Nongkiew, petite ville au bord d une riviere,mais devons faire 9h de bus(pas grand standing) pour y arriver.La moyenne de vitesse d un bus au Laos est de 30km/h…vous preferz le train ????Y en a pas…Nous achetons nos places numerottes pour finalement faire d abord 5 h sur un tabouret en bois dans le couloir du bus, et rire et se degourdire les jambes quand le conducteur change le pneu qui a explose dans la descente,puis 4 heures de pick up, ou on se les geles car le soleil tombe, on perd presque 10 degrees.

Nous arrivons de nuit dans un bled paume qui a l air d un carrefour de campagne,mais qui le lendemain se revele etre au milieu des montagnes,un village divise par un pont, ou des bateaux multicolores baignent dans une riviere, nous attendant pour s enfoncer dans la brousse..Nous prenons le bateau pour Mong noi a 90min de la.

La,meme si jusqu ici tout n a pas ete forcement comme on l attendait,on ne peut pas nier que ce doit etre un des plus beaux endroits au monde..Arrivee en bateau donc,au milieu de la jungle et des montagnes,dans un petit village sans technologie aucune,qui respire la serenite.Le premier apres midi est passe comme l eclair,juste en regardant le paysage de nos hammac qui surplombaient la berge,les buffles qui se prelassaient de l autre cote du rivage,les pirogues qui passent,etc…

Nous ne sommes restes que 3 jours la bas, parce que le revers de la medaille etait justement la manque d animation.L electricite n etait disponible qu entre 18h et 22h, pas de bar ouvert apres evidement, ni de lumiere,ni d eau chaude, ni de boissons vraiment fraiche,reveil tous les matins vers 7h,parce que l epaisseur du bungalow en bambou n isolait rien du tout,et les trous laissaient passer nombre de bestioles plus bruyantes les unes que les autres,bref,sympa mais trop rudimentaire pour rester plus longtemps.Ca restera cependant mon plus beau souvenir du Laos,et je conseille ce village a tous.

Apres 2 petites semaines dans ce pays, et malgre la surprise des gens quand on leur disait que nous voulions deja partir en Thailande,nous partons vers notre derniere etape Louangprabang,ville classee a l UNESCO,plus touristique que la capitale,et plus belle aux dire de tous les voyageurs rencontres.

Peu de choses a dire pourtant de cette ville sinon quelle est situee entre deux bras du Mekong, et qu elle offre deux panoramas differents sur la riviere.Une attraction vraiment chouette cependant reste les chuttes d eau,qui reste un souvenir merveilleux,meme si com d ab,il faut se taper une heure de trajet pour 20km…

Le centre hisorique est bonde de touristes,et ce transforme tous les soirs en marche gigantesque rempli de souvenirs,t shirts,et artisanat douteux,ou le plat principal semble etre le sandwich bagette avec poulet ou vache qui rit.Pas extraordinaire donc et peu depaysant..

Etant un peu agaces finalement par l ambiance generale,nous avons decide de sqwizzer la capitale (je sais,c est pas bien) et de prendre le  bateau remontant le Mekong pendant 2 jours.Nous avions bien sur calcule a la louche notre budjet,et etions confiants, mais de fausses infos sur le prix des billets nous a fait tres peur,parce qu il fallait bien payer la nuit a l etape..Mais bon,une fois sur l eau que faire ?

8 H donc le premier jour sur le slow-boat, un mix entre une peniche et un bateau de peche,avec bancs en bois,sans fenetres,mais des toilettes !Voulant economiser nous jeunons toute la journee.Des paysages plus beaux les uns que les autres avec un soleil magnifique,meme si on a mal au posterieur,ca reste cool.Nous arrivons de nuit dans le bled etape,descendons du bateau dans le noir sur une dune escarpee pleine de gros caillous, aveugles souvent par des luimieres de lampes torches,et des voix : « hotel ! hotel !good price for you… »OK,on est bien arrive.Petit village vraiment organize pour les passages de touristes,mais cool quand meme pour une nuit.

Le lendemain apres le ticket de bateau paye il ne nous restait que 10,000 kip soit 1 USD,et c est un peu le stress parce qu on sait qu on arrivera apres la fermeture des banques,et que personne ne voudra de nos traveller cheques..7 H plus tard nous voila a la ville frontiere,l arrivee en bateau est impressionante,car c est le mekong qui separe le Laos de la Thailande,et quand on voit les 2 en meme temps la difference d un point de vue estetique est enorme.

On trouve une guesthouse qui veut bien nous heberger et nous nourrir a condition de laisser notre passeport,le temps que l on puisse changer de l argent.Le lendemain matin c est fait,50 USD en kip,et on prend le bateau minute pour la thailande,et arrives,on comprend que la monnaie du Laos ne peut pas s echanger aiileur qu au Laos,et nous voila avec 340,000 kip dans la poche.Nos adieux au Laos sont d une sincerite absolue.

 Je tiens cependant a preciser que c est un pays magnifique,authentique en dehors des grandes villes,et que les gens sont plutot aimables.Il y a beaucoup de choses a y faire, si vous etes fans de randonnee, et que vous pouvez faire 15h de bateau sans vous lasser du paysage.Il faut juste ne pas s attendre a des prix bas, et a une quelconque organisation pour les attractions proposees.Ca reste un pays que je conseille, mais pour moins d un mois selon moi.

Desole d avoie ete si long a ecrire cette partie.

A bientot

Claire et Etienne

vue du bungalow de Mongnoi

les fameux bateaux laotiens au lever du jour

 

chute d eau de Louangprabang

BAIGNADE OBLIGATOIRE !!!!!!!!!!

 

 

 

 

Dans : Non classé
Par etienne
Le 11 janvier, 2007
A 8:42
Commentaires : 3
 
 

Joyeux Noel !

J’ espere que vous avez tous eu un Joyeux noel et que vous avez ete gates…

Notre Noel a ete tres original.

Nous avons commence par changer de guesthouse parce que nous avions vrament trop froid dans la precedende, et maintenant on peut se dorer sur la terrasse au petit dej, et ca change vrament le moral pour le debut de la journee.

Ensuite,loue des velos avec nos deux potes suedois,et sommes partis a l aventure vers le lac (250 km2), et apres moult detours dans des routes pavees, ruelles,chemins de campagne et au mileu des plantations, nous sommes arrives sur un petit port, la ou les vrais pecheurs ( pas ceux des touristes ) vous proposent de les acompagner.A 4 donc dans une barque avec une douzaine d oiseaux autour de nous pose sur les bords du bateau.Une bonne heure et demie sur le lac sous un soleil radieux, essayant de comprendre comment on peut apprivoiser des cormorants,et les dresser a la peche sous l eau pour l homme..extra.  

Fait il beau chez vous ? pour notre part nous bronzons la journee et claquons des dents des qu il fait nuit.Noel a Dali, c’ est un peu comme une fete de la musique au milieu des montagnes,et ou tout le monde s affronte a coup de bombe a serpentins ou a neige,jusqu’ a epuisement des stocks des vendeurs…Tres bonne ambiance donc, mais le fait d etre un etranger n est pas un avantage pour la bataille,car nous sommes les cibles favorites.(impossible de prendre des photos)

J’ avais dit que je vous montrerai Guangzhou mais je prefere de loin vous donner un peu de ce petit paradis qu est dali, avant de prendre le bus demain pour aller dans l extreme sud du Yunnan,et faire d autres photos.

Biz

no comment

le lac Erhaihu

 

 

Dans : Non classé
Par etienne
Le 25 décembre, 2006
A 6:03
Commentaires : 5
 
 

China…

Tout d’ abord merci pour vos commentaires, c’ est chouette.Desole de ne pas repondre a chacun,c’ est dur d avoir une bonne connexion…

 On est bien arrive a Guangzhou, et il fait un peu moins chaud qu a hongkong,mais le soleil est plus present.Guangzhou est une tres grosse ville tres sale est tres vivante,et nous habitons dans le sud ouest ,dans un hotel chinois qui se trouve dans une petite rue typique,tres sympa.

Pour ce qui est des sorties,on fait bien plus de ballades que de visites,et c est pas plus mal..parce que le peu qu on a fait n etait pas terrible.On mange plutot bien et les gens sont agreables,et ne me posent pas de difficulte de langage, malgre mes aprehensions face au cantonnais,on se comprend bien.

Demain c est le depart pour Kunming en train,on pronostique 30h,et on file directement a Dali,a cote de la Birmanie.Je pense que l un comme l autre on est presses de retrouver du calme,de l air pur,et de beaux paysages.On a supprime quelques villes prevues,mais qui sait,nous resterons certainement plus longtemps a la campagne…(suite au prochain numero)

Pour ce qui est des photos, je prefere vous donner un apercu de la fin de Hong kong,et de l ile que l on a visite.Vous aurez des photos de Guangzhou la prochaine fois…

Je vous embrasse tous, on pense bien a vous.

Claire et etienne.

ile cheung chao

baie de hong kong la nuit

 

 

 

Dans : Non classé
Par etienne
Le 18 décembre, 2006
A 8:51
Commentaires :1
 
 

c’ est parti…

Ca y est,on y est.On profite de Hongkong mais on s’ active surtout pour le depart en chine dans deux jours.Comme promis quelques photos pour le plaisir…j espere pouvoir vous en mettre d autres avec un peu plus de soleil, car meme si il fait chaud, la brume persiste.

merci pour vos commentaires,keep going..

a bientot

baie de hongkong

 

 ile de lantau

vue de l auberge

Dans : Non classé
Par etienne
Le 13 décembre, 2006
A 10:40
Commentaires : 3
 
 
 

une petite bretonne chez le... |
Appartements à Londres, Par... |
jaimetkatia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Road Trip au Canada
| Australypotheque
| C'est biga faya au Carbet B...